Tony O’Neill (1937-2019)
fils d’Henry O’Neill (1899-1971) et de Charlotte Bolzinger (1902-1990)

Ses proches se souviennent


“Antoine O’Neill, cinquième enfant d’Henri et de Charlotte O’NEILL, surnommé Tony par tous ce qui le connaissait bien, nous a quittés en novembre 2020. Il était de ces hommes discrets et cependant tout pleins d’attention, pour les siens et même au-delà de sa famille… Il savait aussi rire de la vie, naturellement !

Dans une prochaine newsletter, nous donnerons la parole à ses enfants, et nous sommes sûrs qu’ils auront beaucoup à partager sur lui.
Une première enquête nous fait déjà découvrir combien il était à l’écoute de tous et tellement disponible en dépit de son rôle de dirigeant d’entreprise. C’était un homme sur lequel on pouvait compter et qui savait surgir de façon inattendue pour tendre la main à celui qui en avait besoin, quand il le fallait et sans rien demander. En témoigne une de ses nièces :
“Nous traversions une période de tempête dans notre noyau familial et pour moi qui étais bien jeune l’époque, je trouvais ce moment difficile à porter. Un matin tôt, très tôt, quelqu’un sonna à la porte. J’ouvris et qui trouvai-je sur le paillasson ? Tony ! Il avait pris un train dès l’aube et il était là, pour nous soutenir… à une époque où les communications n’étaient pas ce qu’elles sont aujourd’hui ! Sa seule présence, sans même parler, fut un profond réconfort que je n’oublierai jamais. »

Nous croyons pouvoir dire que lors de la veillée précédent ses funérailles, de nombreux témoignages ont été apportés confirmant, si besoin en était, ce témoignage.

Un grand monsieur nous a quittés. Qu’il veille sur nous de là où il est et que son exemple reste gravé dans nos coeurs.”

Janvier 2021